mercredi, juin 28, 2006

L'Ail rose et le Clairon à huit points

Que l'on retrouve aussi chez ma visiteuse du jeudi

4 commentaires:

anouschka a dit…

Pfff, et moi, pas moyen d'attraper une tite bête, c'est trop injuste...

Cergie a dit…

Clairon à huit points c'est chouette ! Ta photo est comme toujours une merveille.

Tu sais, je me suis tapé 1 an de clairon avec Etienne au conservatoire national de région de cergy! Je trouvais même ça beau!
L'année suivante il a fait deux année en une de tuba, deux première mention à l'unanimité et invité à jouer au concert des prix. Mon petit Tiéno accompagné au piano par la dirlo ! Au concert avec les médailles d'or et d'argent ! Je suis une mère, c'est normal que je me vante de cet honneur dérisoire.

chamamy a dit…

Anouschka, Reviens,veux tu...
et même mes chats tu verras! ;)

Cergie, et maintenant tu le trouves toujours beau le son du clairon?
Quand au tuba....je n'ose imaginer les répétitions à la maison!!!

Cergie a dit…

Il n'y a rien de plus beau que le tuba. surtout quand tu as la chance d'avoir ce qu'on appelle "le son". Tu l'as ou tu l'as pas. Tu peux travailler toute ta vie et ne pas l'avoir. Etienne a eu la chance de l'avoir dès qu'il a posé ses lèvres sur l'embouchure. Tu fais ta note à l'oreille. C'est un chant, une voix grave. Tu es suspendu au souffle. Tu entends l'âme. C'est très beau !!!