mercredi, janvier 10, 2007

Gouache

inspirée de Picasso

13 commentaires:

Anonyme a dit…

que dire de plus : Magnifique. cette gouache est superbe.


"Sur une assiette bien ronde en porcelaine réelle
une pomme pose
Face à face avec elle
un peintre de la réalité
essaie vainement de peindre
la pomme telle qu'elle est
....
et le peintre étourdi perd de vue son modèle
et s'endort
C'est alors que Picasso
qui passait par là comme il passe partout
chaque jour comme chez lui
voit la pomme et l'assiette et le peintre endormi
Quelle idée de peindre une pomme
dit Picasso
et Picasso mange la pomme
et la pomme lui dit Merci
et Picasso casse l'assiette
et s'en va en souriant
et le peintre arraché à ses songes
comme une dent
se retrouve tout seul devant sa toile inachevée
avec au beau milieu de sa vaisselle brisée
les terrifiants pépins de la réalité."


Prevert "Picasso"

Anonyme a dit…

Tu me scotches!

Anonyme a dit…

:o


:o

je suis très surprise, j'adore!

Anonyme a dit…

:o :o :O
je suis très surprise mais bon, je devrais pas m'étonner.. c'est ton oeil à côté de tes mains :)

Cergie a dit…

je dois avoir la berlue, des fois le bombé du cadre apparait bien net; des fois c'est tout flou et estompé. La prochaine fois que je reviens, je me demande comment ce sera

Picasso c'est le Mozart de la peinture, c'est pas moi qui l'ai dit mais je ne me souviens plus qui
Mais Picasso a vêcu beaucoup plus longtemps que Mozart, alors c'est aussi le Beethoven, le Saint Saëns, le Prokofiev, le Messiaen, le Xenakis de la peinture
Il a vêcu tant de vies
Il a aimé et peint tant de femmes
Picasso est mon peintre préfèré

Merci de ce beau dos nu.

Cali a dit…

je trouve ça vraiment très réussi (:

Moukmouk a dit…

Oui... ç'est bien.
Mais un peu dommage que ce soit si petit.

Delphinium a dit…

Magnifique, vraiment et merci à Olivier de nous rappeler ce beau poème de Prévert.
Cergie, je suis en train d'écouter du Berlioz en travaillant, tant pis pour Mozart que je trouve trop gentillet dans ses compositions. Je vous embrasse tous.

Cergie a dit…

Le Mozart, sans doute pour le coté facile
La facilité du génie, le don, la précocité
On dit aussi que le génie créateur musical précoce subsiste à la maturité
Par contre le génie du dessin est courant chez les enfants (demander à tous les enseignants de maternelle), il disparait avec l'age, Picasso a su garder ce génie et cette curiosité de l'enfance, ce total manque de conformisme, cette recherche perpétuelle toute sa vie.

Anonyme a dit…

bravo !!!!!, tu as repris tes pinceaux, c'est magnifiue mamilou

Anonyme a dit…

T'es une vraie artiste, ta peinture est superbe!

Anouschka a dit…

Ca m'émeut, je ne sais pas trop pourquoi et ce n'est pas très important...

chamamy a dit…

OLIVIER, merci pour ton commentaire même si tu as été aidé par Prévert ;)

IMPARFAIT PRÉSENT, tu "pègues", alors! ;)

MADEMOISELLE P, qu'est ce que je vais pouvoir faire de bien avec mon nez? :))

CERGIE, frotte toi les mirettes en musique... :))

CALI, je suis toute rouge :)

MOUKMOUK, À ton grand âge il te faut une loupe et ça ira mieux :))

DELPHINIUM, des bizoux pour toi aussi :)

MAMILOU, tu m'as dedonné le goût de m'y remettre ;)

REFLEX, mais non je suis bien trop paresseuse pour ça ;)

ANOUSCHKA, ta sensibilité me touche...