dimanche, février 04, 2007

Echassier

7 commentaires:

Olivier a dit…

un commentaire, un seul pour deux photos (je sais je deviens faienant) : Magnigifique, le reflet de l'oiseau sur la derniere est genial. tu dois avoir une de ces patiences pour prendre de telles photos...Bravo. moi qui suis impatient, c'est l'instant present ou tant pis pour moi...

Cergie a dit…

Rien à ajouter pour une fois, pareil qu'olivier, le reflet de l'échassier (je prends pas derisque) est très beau ("miroir... !)

Maxime a dit…

On a aussi quelques hérons, mais dès que l'on s'approche à moins de 500 mètres, ils prennent leur envol pour l'autre coté des étangs. Je t'imagine en train ramper en treillis et le visage barbouillé de suie pour arriver à approcher ces fichus oiseaux.

En tout cas, MOI, je prends un risque en t'assurant que ce n'est pas un oiseau migrateur: les oiseaux migrateurs sont ceux qui ont les pattes trop courtes et ne peuvent donc se gratter que la moitié du dos !

Imparfait présent a dit…

Tiens, on dirait que la leçon du silence a fait effet ;)

En tout cas pour pouvoir les approcher comme ça, pour ne pas faire peur à leur reflet comme ça, il faut s'avoir se fondre sans bruit à la nature et ne faire qu'un.
Tu nous donnes l'impression d'être dans ton élement, encore plus curieusement que dans ton jardin.
A moins que la nature dans son entier soit ton jardin.
Va savoir...

Reflex a dit…

Tout juste, comme Olivier :) le reflet est magnifique! Quel bonheur d'habiter près de ce lieu ou les oiseaux s'arrêtent :)

Moukmouk a dit…

Magnifique photo. D'autant plus qu'on sait très bien que ce gros male t'a vue et à compris que tu n'étais pas une enemie. As-tu vu les deux longues plumes à l'arrière de sa tête?
Le héron cendré me semble très très près du grand héron d'ici. Le différence est que celui d'Europe est plus bavard ( vraiment un peu) que celui d'Amérique.

chamamy a dit…

OLIVIER, un seul commentaire....tu es excusé,c'était dimanche et tu étais le premier ;)

CERGIE, je pensais que tu risquais d'avoir une indigestion de ces échassiers là! ;)

MAXIME, chez nous le syndicat d'initiative leur fait bien la leçon!
Et si les migrateurs ne peuvent se gratter seuls,ils sont obligés de se faire épouiller par un autre?
D'où l'expression appropriée:"tu peux toujours te gratter!" c'est ça?
Me maquiller avec de la suie,tu n'y penses pas,mon mascara et mes cheveux en bataille suffisent à me transformer en aigrette des marais!

IMPARFAIT PRÉSENT, mon jardin s'étend aussi loin que mon regard se porte :)

REFLEX, c'est vrai,il y aussi de bonnes raisons pour trouver que vivre par ici est une chance :)

MOUKMOUK, c'est vrai qu'il n'était pas farouche,mais pour le premier j'étais dissimulée dans une tour....