lundi, mai 28, 2007

Rouge coquelicot

6 commentaires:

a n g e l a dit…

alors ca c'est pas banal!

stupéfiant (et onirique aussi)

a n g e l a dit…

et aussi j'adore tes photos du Lubéron, elles me touchent beaucoup :')

Maxime a dit…

Une pointe de rouge dans tout ce vert; j'imagine le peintre ayant épuisé toute sa palette de verts, prenant un tube de vermillon et cherchant sur la toile le point où poser le pinceau provocateur !

meerkat a dit…

Mais c'est le pays des merveilles ! On voudrait tout doucement s'approcher du bord du champ et effleurer du doigt cette douce brume rouge (mais oui, elle flotte un peu) !

Moukmouk a dit…

ouèp! fort!

chamamy a dit…

ANGEL, "stupéfiant" mais non ce ne sont que d'innocents coquelicots ;)
Merci de ta gentillesse :))

MAXIME, le vert devait être bien sec...si l'on mélange le rouge et le vert ça fait un marron peu ragoûtant ;)
Et le vert et le rouge sont des couleurs complémentaires

MEERKAT, tu crois que c'était un tapis rouge prêt à s'envoler? ;)

MOUKMOUK, :)