lundi, février 04, 2008

Coings

4 commentaires:

PROSERPINE a dit…

Ote-moi d'un doute : ces coings aux jolis reflets sont-ils pour de vrai ou pour de rire (en coin)? On les dirait de pierre !!!

Marguerite a dit…

J'aimerais leur faire un bisou à la vietnamienne à ces joues bien frottées...

Maxime a dit…

Quelqu'un m'expliquera-t-il un jour pourquoi les coings se conservent bien mieux que les poires ?
Y a-t-il des chances de croiser les deux, ou faudra-t-il faire appel au génie génétique ?
Et comment se fait-il que chez toi, ceux-ci n'aient pas encore été transformés en gelée ?

Chamamy a dit…

PROSERPINE, tu te souviens de ta traduction....c'est un essai d'image en B/W...
N'importe comment les coings c'est terriblement dur sauf en rire et en gelée!

MARGUERITE, tu vas en être toute peluchée ;)

MAXIME, c'était leur chant du cygne ;)