mardi, avril 28, 2015

O comme ombrelle







 

12 commentaires:

Mine Derrien a dit…

La belle méduse ...

(car c'en est une, non ?)

mirovinben a dit…

Je ne sais pas si c'est une méduse Mais ne serait-ce pas plutôt une tulipe... ?

:-)

Voui, ok, je sors faire un tour dans le jardin fraîchement tondu.

Mine Derrien a dit…

Ça m'étonnerait, elle n'a pas de feuilles...

Au fait mes bons amis connaissez-vous le gratin de méduses vallée d'Auge ?

Non ?
Je m'empresse donc de vous le donner.

Il faut des moufles en latex pour ramasser les méduses, quand la marée elle est basse. Elles sont là. Elles sont en rangs. Sur le sable mouillé. Elles sont mauves. Elles ont des filaments violets dedans, parce que c'est vitreux comme animal. On ramasse ça avec les moufles pour ne pas avoir des démangeaisons aux doigts : ça se défend comme ça, la méduse, parce que ça n'a pas de dents pour mordre le chasseur.

Dans un seau on rince à l'eau de mer. On les essuie (il en faudra quatre pour un beau gratin). Après on les épluche. Mortes, oui. Presque mortes. Comment savoir ? Au feeling.

Après encore on coupe en dés si on peut, ou bien même en tranches. On peut ajouter des crevettes pilées. On pose tout ça dans un grand plat. Ajoutez une bonne rasade de nuoc-mâm et couvrez de vin des Rochers. Sur la bouteille, je crois, il y a écrit «le velours de l'estomac». C'est du 14°.

Ne pas saler et mettre tout ça à four très chaud. Faire cuire jusqu'à ce que le liquide, il s'évapore. Ensuite la méduse elle est cuite. Pour l'odeur, ouvrez les fenêtres si ce n'est pas l'hiver. Au moment de servir ajouter la crème fraîche. Servir avec le chou-fleur écrasé à la fourchette.

Quand c'est fini, vous n'êtes pas obligé de manger ce plat.
Il faut que vous le sachiez : il y a des restaurants aussi.

(Patrick Rambaud : "Elle va nous manquer, Marguerite")

Michel tu t'arranges avec Cham pour l'approvisionnement. Elle semble avoir trouvé une mine.

Chamamy a dit…

MINE t'as raison ce fut une belle méduse à peine échouée sur la grève….

MIROVINBEN, la couleur peut prêter à confusion… ;-)) mais je doute que le simple fait de la cueillir t'aurait donné des boutons!!!

…la recette du gratin est tout à fait réjouissante,ce doit être la fête des papilles et de l'odorat car en plus il faut cuire du chou fleur,ce qui embaume la cuisine de parfums soufrés…
mais à cette heure je préfère m'en tenir à une discrète verveine du Velay ou pas!!
Belle nuit

lynxxe a dit…

Moi je croyais que c'était un champignon. C'est meilleur que la méduse (si on s'y connait cependant).
Va-t-on bientôt avoir ici un chat à se mettre sous les yeux ? Je me sens d'humeur mistigri.

Mine Derrien a dit…

Moi aussi, tiens, je me sens d'humeur féline.

Je tente vainement d'apprivoiser un sauvage noir qui copine avec Julle mais qui fuit les deux pattes comme la peste.

Il vit dans la paille du voisin depuis des mois, il mériterait d'avoir une famille, non ?

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

Bonjour elle est magnifique ta méduse et que de souvenirs pour moi quand j'étais en Bretagne dans la flotte autour de méduse Et quand elles sont arrivées sur mes bras là j'avais un drôle de visage
je n'aime pas ces bestioles de l'eau mais j'adore ta photo
gros bisous

lynxxe a dit…

@ Mine Derrien : une bonne assiette, à heures régulières, amadoue bien les grands courageux. Et puis, si le Noiraud copine déjà avec Julie... bientôt il se prélassera sur les coussins de la maison et auprès des radiateurs, deux grands atouts pour le confort du félin (et je ne parle pas des gratouillis des zumains).

Mine Derrien a dit…

@ Lynxxe,

Apparemment, le noiraud (il a une petite tache blanche sur le cou) ne vient manger que la nuit (je l'ai vu deux fois) mais je ne suis jamais sure que ce soit lui qui absorbe la ration que je lui sers.

Il y a en effet deux chats voisins qui dorment dehors, les renards et puis aussi des pies en abondance. Ma chienne ne l'apprécie pas non plus (ce n'est pas "son" chat). Elle s'y habituerait vite mais il faudrait qu'elle me voit en confiance avec lui.

Je me demande comment ce pauvre chat a fait pour survivre cet hiver (même s'il y a des tas de petits rongeurs dans la grange de la ferme tout à côté).

Il semble qu'il soit là depuis 6 mois environ mais il refuse n'importe quelle approche et il fuit même aux mots doux. J'espère qu'il ne s'agit pas d'une femelle "suitée" parce que les voisins ne lui feront pas de cadeau.

Le bel animal avec Julle...

Thérèse a dit…

J'aime le gratin de chou-fleur.
Les méduses seront un jour déclarées comestibles.

Chamamy a dit…

LYNXXE, tu t'y connais en champignons?
mais en chat tu es imbattable : ))

THÉRÈSE, moi aussi j'aime le gratin de chou fleur mais je n'aime pas le cuire,alors c'est plus facile de le manger cru!!!
Pour les méduses….on va attendre encore un peu ; ))

Ma MINE, Il a l'air d'un mâle ce bel animal et c'est plutôt étonnant cette amitié naissante avec Julle.Elle est vraiment pas commune ta petite.


lynxxe a dit…

@ Mine Derrien, Il faut une graaaande patience. Je me souviens avoir mis plus d'un an à approcher un marlou qui castagnait mes chats et compissait la maison la nuit. Puis celui que je pensais être un fier animal sauvage féroce avait été un chaton nourri au biberon et menait une vie de patachon dans une maison du village. D'autres m'ont fait le coup. Ceux qui sont restés ont été et sont des chats merveilleux. Courage.