samedi, mars 24, 2007

A perte de vue


4 commentaires:

Moukmouk a dit…

J'imaginais pas que ces salines( c'est comme ça que cela s'appelle?) pouvaient être aussi grandes.

Cergie a dit…

Cela a un petit air de mine de sel (l'or gris) de sibérie...
Les marais salants de Guérande sont moins minéraux

Maxime a dit…

Moi, je pensais aux salines de Ré. De tout petits lopins qu'un homme ou deux peuvent exploiter à l'année.
Quelle immensité, ici; un paysage entier fait de sel...

chamamy a dit…

MOUKMOUK,"saline" c'est quand c'est industriel et là ça l'est!

CERGIE, en tout cas ça m'a paru assez déshumanisé...

MAXIME, pas de "fleur de sel" ici cueillie par des paludiers solitaires....