lundi, juillet 02, 2007

Mère à l'enfant

4 commentaires:

Maxime a dit…

curieux effet des meurtrissures du temps, qui soulignent certains détails et en masquent d'autres. Cela rend cette sculpture plus présente, plus émouvante.

Cergie a dit…

Le Christ et la vierge Marie en majesté (le globe et les couronnes) et pourtant... C'est un enfant.
Son destin était écrit

Il faudrait savoir lire toutes cette symbolique, cette iconographie...

Moukmouk a dit…

Hé la mémé aux chats! c'est n'importe quoi ton blog c'est temps-ci! je veux des images et plus vite que ça, je m'ennuie de toi, bon.

chamamy a dit…

MAXIME, pourvu que cette statue soit préservée de toute restauration intempestive....

CERGIE, dans ce sous bois surplombant le lac,elle ressemblait à une idole païenne débarrassée de la "pompe catholique".....

MOUKMOUK, c'est trop fort,Môooossieur l'ours se prélasse près de la Belle Endormie sous le fallacieux prétexte d'une connexion internet défaillante et maintenant que
La Mémé aux chats va se mettre en rogne,non mais ;)