dimanche, mars 30, 2008

Dimanche:bleu pervenche

3 commentaires:

meerkat a dit…

Pâle fleur, timide pervenche
Je sais la place où tu fleuris,
Au pied des monts, ton front se penche
Pour mieux charmer nos yeux épris !

J'aime bien les flonflons de Lamartine. J'aime encore mieux tes belles pervenches.
(et puis, ton jardin tout de bleu vêtu !)

Kinkapricorne a dit…

Dans le jardin de mon enfance, les pervenches occupaient tout une plate-bande le long du mur de l'immeuble mitoyen, à l'ombre de mon cher tilleul. Merci de me donner l'occasion de les revoir telles que dans mon souvenir, ce sont exactement les mêmes. :-)

Chamamy a dit…

MEERKAT, Lamartine les louaient donc ces fleurs si simples,tu sais qu'elles sont très résistantes même à la sècheresse...
Bon,je sais que sous le climat normand,ça n'a pas vraiment d'importance... ;)

KINKAPRICORNE, :))
Un tilleul....et tu avais une infusion avant d'aller au lit?
Moi,oui...en plus mon grand père me portait en cachette une pastille Vichy!!!