samedi, mars 17, 2012

Blousés

11 commentaires:

✿⊰♥⊱ FRANCE ✿⊰♥ a dit…

Bonjour je vois des petites blouses roses et alors où vont-ils!!!!!!!!! le temps sur la photo est beau ce n'est pas comme aujourd'hui
Passe un beau dimanche bise

இڿڰۣ FLO இڿڰۣ a dit…

Une petite balade alors

Ziggie a dit…

Grâce et sérieux des petites filles dansantes, jolies et menues comme des brindilles colorées.

Puis, nous grandissons...

Marguerite a dit…

Tu veux dire que les gars sont chocolat (noir) ?
Bien réussi ton instantané, bravo ! Un instant de vie un peu rétro à la Doisneau.

Chamamy a dit…

FRANCE, les sorties scolaires des maternelles sont un vrai casse-tête pour les parents d'élèves,comment ramener tout ce petit monde à bon port?
Bon début de semaine Bises

FLO, ça te rappelle des souvenirs? ; )

ZIGGIE, les couleurs des blouses étaient très jolies,et ne faisaient pas vraiment "uniforme"... ; )
Le rang était très ordonné mais l'inquiétude des accompagnateurs palpable.
Quelle responsabilité!

MARGUERITE, tu as remarqué le petit garçon qui réajuste son pantalon? : ))
Le N&B aurait été bien aussi mais les blouses roses et bleu marine (si,si) étaient très seyantes.

Morelle a dit…

Il n'y a que des commentaires de filles ici! Et la parité, alors?;-))

Chamamy a dit…

MORELLE,perdu,Flo est un jeune homme.... : ))
As tu déjà porté une blouse comme élève ou comme prof?

Morelle a dit…

Zut! J'aurais mieux fait de me taire...:-))
Comme prof au collège à Boulogne sur mer je travaillais avec une blouse sinon je ressortais des cours tout blanc...A Bordeaux je faisais mon coquet sans blouse.
Comme élève, je ne me souviens plus très bien. J'ai été marqué par les fins de l'année au collège. On ponçait la table en bois pour retirer les taches puis on terminait par du cirage. La fête des écoles était aussi magique. Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans....

Chamamy a dit…

MORELLE, :-))
et l'encre?
Te souviens tu de ces fichus encriers qu'il fallait parfois remplir et qui étaient malicieusement remplis de papier buvard?
Ou étais tu trop jeune?

Morelle a dit…

J'adorais l'odeur de l'encre violette! Mais je ne me souviens pas des encriers bouchés. Peut-être parcequ'on craignait encore l'autorité à cette époque. Le directeur était partout : à l'entrée le matin pour vérifier si nos chaussures étaient cirée et surtout pour retirer la casquette...Punition générale s'il y avait des bavardages aux inter-classes!

Thérèse a dit…

Des petites coupures dans la journee, ici tout en couleur!